Mettre en œuvre des utopies concrètes, capables, avec de modestes moyens, de démontrer qu’une autre mondialisation, qu’un autre devenir est possible

Publié le par Michel Durand

 

Je reçois de Robert, prêtre-ouvrier en retraite, une information rédigée par un groupe qui se manifeste sur internet :

À la table des chrétiens de gauche - Débattre jusqu'aux portes du paradis.


Un site à visiter ! J’en parle en tentant de l’unir à la démarche de « Chrétiens et pic de pétrole » qui vient de publier ses orientations.

 

 

3192454785.2.jpg

 

Sous le regard d'Emmanuel Mounier.

Photo provenant d'un site rédigé par un membre des Focolari.

En suivant les liens on aboutit à une vidéo (KTO) sur Emmanuel Mounier, 52mn

 

 

 

 

Dans Chrétiens de gauche, sous l’onglet « nos convictions », voilà ce que nous lisons :

« Nous nous reconnaissons donc dans le processus d’indignation mondiale en cours, interrogeant une démocratie à refonder, et nous inscrivons dans une réflexion et des propositions de nature à mettre en œuvre des utopies concrètes, capables, à leur niveau, et avec de modestes moyens, de démontrer qu’une autre mondialisation, qu’un autre devenir est possible. N’ayons pas peur de penser, d’oser inventer ces alternatives, et de les incarner, au risque de voir s’effondrer en nous le « principe humanité » qui guide toute forme de charité. C’est alors une toute autre attention à l’Autre, au Frère, qui nous appelle, et que nous appelons de nos vœux : pour immense que soit cette mission, elle est aujourd’hui une exigence de principe, qui conditionne notre projet, et l’élaboration collective qui le porte ».

Dans Chrétiens et pic de pétrole » :

« CPP puise aussi son positionnement dans un refus au productivisme et à l’« extractivisme», infinis qui desservent l'Homme et détruisent la planète. La capacité à consommer ne peut être l'alpha et l'oméga de la réussite sociale. Alors que l'idée d'un progrès permanent et d'un développement constant montre sa totale incohérence, CPP est convaincu que le "plus de lien et moins de bien" doit permettre à l'Humanité de ne plus être sous l'unique influence de l'Argent, de bien vivre et de préserver la planète pour les générations futures.

 La nécessaire conversion des habitants les plus riches de la Terre vers des modes de vie sobres répond à l'universel appel à une vie simple selon la pauvreté évangélique qui n'est pas misère, laquelle est à combattre.

CPP est enfin convaincue que nous devons remettre en cause la "foi" aveugle en la technoscience qui empêche - par sa complexité et parce qu'elle est entre les mains d'experts peu partageux - l'émancipation de l'Homme et l'enferme, volontairement, dans un abrutissant "produis, consomme et tais-toi".

La prépondérance de l'usage sur le mésusage, de la simplicité sur la complexité, du partage sur la compétition, des relations non marchandes sur le profit est la condition absolument nécessaire tant pour fonder un nouveau projet politique libéré de la compétitivité, de la spéculation et du profit que pour donner un sens chrétien à notre passage sur Terre et sa transmission aux générations futures. »

 

Pour en savoir plus se rendre soit à Chrétiens de gauche ; soit à Chrétiens et pic de pétrole.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article