Ne pas juger

Publié le par Michel Durand

A pieds de la Croix, face à Marie

NE-PAS-JUGER--jpg

Il y a quelques jours, une femme était à genoux devant l’autel de la Vierge, à l’église Saint Louis… une jeune femme – elle était effondrée, le visage contre terre, elle pleurait… Je m’approche doucement… lui pose la main sur l’épaule, elle se redresse, je la reconnais, c’est une amie… nous échangeons deux mots… On pense souvent qu’il a fallu commettre de grands péchés pour pleurer et se comporter ainsi – moi, je me souviens qu’il y a quelques mois, cette jeune femme m’avait confié sa grande douleur d’avoir perdu deux de ses amies, des amies de son âge, mortes par suicide, pour l’une comme pour l’autre… il y a bien de quoi pleurer…

Jean-Marie Delthil. 20 mars 2010.


Publié dans J. M. Delthil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article