O U V E R T U R E

Publié le par Michel Durand

Octobre 1978.

 

 Je remercie celui qui m'a incité à lire les écrits de Jean Sullivan.

 

Pourquoi les avoir ignorés si longtemps ? Peut-être n'aurais-je pas rédigé ce texte si je les avais connus l'an passé ? Ou bien, je lui aurais donné une tournure différente ; son influence, vu la ressemblance de certains points de vue, ne pouvant que se faire sentir.

En conséquence, si, à la fin de la lecture de ce texte, on se sent insatisfait parce que les idées ne sont pas suffisamment développées et intéressé au point d'en vouloir plus, la porte est ouverte sur les "Matinales" (1). Lisez « La traversée des illusions », il y a plein de choses à découvrir. Vous gagnerez même du temps si, commençant ce texte par cette dernière page, vous vous glissez, par la béance que je viens d'ouvrir, loin de mon propre propos.

Enfin, « souvenez-vous. L'État, la Société ne veulent qu'une chose : capturer le désir des individus pour le faire servir à ses fins, la Production et le Développement, et en les maintenant indéfiniment entre la peur et l'espoir, de crise en crise, de les conduire vers le Progrès qui doit tout arranger. Ainsi s'avance la caravane humaine guidée par la Raison, tantôt humaniste ici, débordante de bienveillance, tantôt terroriste là, mais en définitive plus aliénée que les mythes religieux."

 

(1) Editions Gallimard.

 

Fin de cette série/catégorie : il y a 30 années.

 


Publié dans Il y a 30 années...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article