Répondre à la détresse de ceux qui recherchent une protection dans notre pays

Publié le par Michel Durand

Je ne peux qu’être plein d’admiration, pour le travail de la Cimade * : une admiration qui invite à imiter leur engagement en faveur de la personne.

En effet, avec l’action des salariés et bénévoles de la Cimade, j’ose le dire même si des non-croyants en Dieu ou au Ressuscité furent des acteurs de premières ligne, avec cet engagement  au service de l’Homme en difficulté parce qu’en errance, nous sommes sur le chemin  de Dieu qui regarde le monde avec miséricorde. C’est encore Jean-Baptiste Metz qui m’aide à formuler mes pensées. La bonté de Dieu est infinie et nous ne réduisons pas cette bonté à une mièvrerie édulcorée et privée de vérité. Le regard de miséricorde qu’Il porte sur les hommes et les femmes de ce temps est chargé d’actes concrets qui ne craignent pas la désobéissance civile si cela s’avère être l’unique chemin possible.

La Cimade remercie par la lettre que, ci-dessous, je vous à lire les personnes ou structures qui ont manifesté leur solidarité. En fait c’est eux, salariés et bénévoles de la Cimade, qui doivent chaleureusement remerciés, car sans eux qu’aurions-nous fait ?

la Cimade Rhône-Alpes - Lyon, le 4 novembre 2009

 

Madame, Monsieur, Chers amis,

 

Par ce courrier, nous voulons vous adresser nos chaleureux remerciements pour l'aide que vous nous avez apportée dans l'accueil des dix Afghans de Calais.

Lors de l'évacuation des campements dans le Calaisis, les migrants installés dans ces lieux d'infortune ont été transférés dans les centres de rétention d'autres régions de France, et très vite libérés sur décision des juges des libertés. Le centre de Lyon a reçu dix hommes, tous de nationalité afghane, âgés de 18 à 35 ans. Les salariés de la Cimade présents au centre, en lien avec des avocats du Barreau de Lyon, ont immédiatement permis à ces personnes de faire valoir leurs droits. Cela a abouti à une libération après 48 heures de rétention, et à l'annulation de 7 arrêtés préfectoraux de reconduite à la frontière sur 10.

Libérés du centre de rétention vendredi 25 septembre au soir, les dix personnes se retrouvaient à la rue, sans aucune solution. La solidarité a fonctionné, et des solutions ont été trouvées pour héberger ces personnes, leur permettre de se reposer et d'envisager l'avenir. Très rapidement, tous ont fait part de leur souhait de demeurer sur Lyon et d'y déposer une demande d'asile.

C'est sur la base de cette volonté exprimée que nous avons choisi d'apporter une réponse à la fois politique et humanitaire à cette situation :

- Politique parce que nous pensons que la destruction des campements de Calais, sans autre solution que des placements en rétention qui se soldent par des libérations et un retour à la rue pour la majorité, n'est pas digne, et n'apporte aucune solution à des situations souvent dramatiques.

- Humanitaire, parce que la réponse de principe ne pouvait suffire face à des hommes épuisés par des voyages d'Afghanistan jusqu'en France qui ont duré en moyenne deux ans, et un séjour plus ou moins long à la rue dans des conditions déplorables, malgré le soutien d'associations locales.

Depuis le 25 septembre, vous avez pour une nuit ou une semaine, contribué à cet accueil en hébergeant dans votre structure, votre paroisse, votre communauté, votre foyer, ces hommes apaisés de sortir enfin de l'errance. Ils ont désormais reçu une autorisation provisoire de séjour et pu déposer une demande d'asile dans des conditions « normales », et ont emménagé dans des logements temporaires mis à disposition par deux communes.

Votre soutien a contribué à rendre possible et visible une autre manière de répondre à la détresse de ceux qui recherchent une protection dans notre pays, et nous vous en remercions sincèrement.

 

Avec nos cordiales salutations,

 

Huissoud-Gachet égion Rhône-Alpes

Déléguée nationale en Région Rhône-Alpes



* La Cimade Rhône-Alpes • 33, rue Imbert Colomes. 69001 Lyon

TÉL. 04 78 28 47 89 • FAX 04 78 39 35 34 • CCP Paris 2628240 N • lyon@cimade.org


La Cimade est une association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d'asile. Avec ses partenaires à l'international et dans le cadre de ses actions en France et en Europe, elle agit pour le respect des droits et de la dignité des personnes.

La Cimade, service œcuménique d'entraide, est une association régie par la loi de juillet 1901 SIRET 775 666 597 00015

Siège :  64, rue Clisson 75013 Paris Tél 01 44 18 60 50 FAX 01 45 56 08 59

infos@lacimade.org :  www.lacimade.org

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article