Si Dieu l'appelle au milieu du buisson, c'est parce que Moïse regarde puis fait un détour

Publié le par Michel Durand

Je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui, mais je souhaite présenter un commentaire que j'ai reçu, il y a quelque temps, à propos d'un article intitulé :

Quand, au détour du chemin, l’art et la foi se rencontrent et font bon ménage

 

Moise--.jpg

Jean Monnet, Moïse contournant le Buisson Ardent

 

Le commentaire provient de Jean Monnet qui exposa à la biennale de 2009, l’homme debout. Il me parle du témoignage du visiteur qui fut heureux d’accomplir un détour pour venir à St Polycarpe : «  Pour une fois j'ai fait un détour pour aller à Saint Polycarpe, et je n’ai pas été déçu ! La Basa, d'abord (la biennale d’art sacré actuel de 2011) ; je n'ai qu'un regret, celui de ne pas y avoir consacré assez de temps. Mais le catalogue très réussi me permet d'y revenir à domicile ». Afin de mieux comprendre, lire l’ensemble du post.

Ce visiteur, au cours de l’apéritif qui suit rituellement chaque eucharistie, m’avait parlé de son travail de catéchiste en collège. Parler de la Bible, de la Révélation à partir des œuvres d’art. Au sujet d’une de ces rencontres, Moïse et le buisson ardent avec le support de l’œuvre de Botticelli qui se trouve dans la chapelle Sixtine, PROMVLGATIO LEGIS SCRIPTE PER MOSEIM. Il me dit : « L'un des passages du livre de l'Exode qu'illustre cette fresque de Boticelli est l'épisode du buisson ardent (3, 2-4). Dans mon souvenir, le buisson ardent "s'imposait à Moïse", alors que le chemin est plus complexe. Si Dieu l'appelle au milieu du buisson, c'est parce que Moïse regarde puis fait un détour. Savoir faire un détour ! Nous l'oublions trop souvent. »

Jean Monnet :

Le témoignage que tu traduis dans l’article en référence m’a immédiatement fait penser à cette peinture (2m de haut x 1m de large, voir ci-dessus) qui était un des éléments du triptyque que j’avais exposé à la BASA sur le thème ‘’L’Homme Debout’’.

Le titre de cette peinture est ‘’Moïse contournant le Buisson Ardent’’, expression si proche de celle de ton interlocuteur à St Polycarpe !

Je cite les propos que tu lui prêtes dans ton article : « Moïse regarde et fait un détour »… Etonnant n’est-ce pas ?!

Publié dans Art

Commenter cet article