« tout migrant est une personne humaine qui, en tant que telle, possède des droits fondamentaux inaliénables qui doivent être respectés par tous et en toute circonstance »

Publié le par Michel Durand

migrants_sous_pref_brest.jpg

 

soutien aux migrants sous-préfecture Brest 18/12/2012

 

Vatican II rappelle que « l’Eglise fait route avec toute l’humanité » (n. 40) et, par conséquent « les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes d’aujourd’hui, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur » (ibid., n. 1). C’est pour cela que nous portons dans notre prière les difficultés que vivent les hommes et les femmes de ce temps, comme peut en faire échos le programme de « Toi d’écoute 2013 » (prendre le tract rouge) et notre engagement paroissiale avec Diaconia 2013. Nous ne portons pas seulement dans la prière, nous prenons également des initiatives qui visent à résoudre concrètement les problèmes rencontrés.

 

 

13 janvier 2013

Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, Migrations : pèlerinage de foi et d'espérance.

 

Lire ou entendre toute l'homélie de Lyon-Saint-Polycarpe = venir ICI


Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Claude Pochet 14/01/2013 19:09


Comme il est beau ce texte de Vatican II et comme on aimerait sentir battre le coeur de cette Eglise. En écho à votre message, j'aimerais vous faire part de l'initiative suivante: une association
qui effectue des maraudes dans les rues de Lyon pour aller à la rencontre des personnes sans domicile a fait la connaissance, fin novembre, d'un groupe de demandeurs d'asile qui dormaient à
Perrache dans des conditions très difficiles faute de place en CADA (Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile). Ils sollicitaient chaque soir le 115 pour un hébergement sans résultat. Témoin de
leur souffrance, l'association a demandé à la paroisse de Ste Foy les Lyon s'ils ne pourraient pas être accueillis durant la nuit dans une salle paroissiale qui sert pour les réunions. La demande
a été acceptée et depuis le 28 décembre quinze personnes sont accueillies chaque soir par des membres de l'association et une équipe de paroissiens bénévoles.

Michel Durand 15/01/2013 17:00



Oui, voilà un trés beau témoignage. Vraiment dans la ligne du Frère selon Diaconia 2013 et Jésus le Christ. Il serait heureux que d'autres communautés chrétiennes ouvrent ses portes. De plus, il
n'est pas sufisant de recevoir chez soi ; il faut encore accompagner. Ce que vous faites chaque jour.


Merci Jean Claude pour votre belle page d'Evangile.