Vendredi Saint - 2011

Publié le par Michel Durand

Andrzej Haladuda

mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’avez-vous abandonné ?

 

Confluences-Polycarpe, Lyon - BASA 2009  

 

vAndrzej-Haladuda-copie-2.jpg

 

 Fabrice Hadjadj :

 « Mais c'est par cette extrémité que nous passons de « piss » à « peace » (la paix) : en assumant notre chair, puis en s'enfonçant jusque dans notre ordure, le Christ fait l'unité entre la transcendance et l'immanence, l'Esprit et le corps, mais aussi entre le Berger offert et la brebis perdue, le Très-Haut et le très-bas. Tel est le drame amoureux de la rédemption que nous célébrons en cette semaine sainte : Dieu a voulu devenir comme un objet de rebut (Psaume XXXI, 13), afin que le fond de notre misère puisse toucher le fond de sa miséricorde, et que notre matière puisse rayonner de sa joie ».

 

piss-christ-1987

 

Lire ou entendre : c'est ici !

 


Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article