Ils ont « peur que les nouveaux arrivés perturbent l’ordre établi, “volent” quelque chose de ce que l’on a construit péniblement » -François

Publié le par Michel Durand

Ils ont « peur que les nouveaux arrivés perturbent l’ordre établi, “volent” quelque chose de ce que l’on a construit péniblement » -François
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article