Devant les migrations liées aux politiques économiques, climatiques et aux conflits engendrés, nous exigeons la prise en charge réelle des mineurs

Publié le par Michel Durand

Lyon à côté de la préfecture

Lyon à côté de la préfecture

Lyon : appel à rassemblement devant la Métropole le lundi 17 septembre à partir de 17 h.

Migrants en danger : alerte aux élu.E.s !

Nous, habitant.E.s et associations d’aide aux migrants, dénonçons l’incapacité et l’absence de volonté politique de la Métropole de Lyon à exercer dignement et pleinement sa responsabilité et sa compétence en matière de Protection de l’Enfance et d’accueil des familles en demande d’asile.

Stop à la mascarade !

L’accueil des mineurs isolés ne peut plus se satisfaire de la reconduction du marché actuel contracté entre la Métropole et Forum Réfugiés, contrat sensé assurer l’hébergement, l’évaluation et l’accompagnement éducatif de chaque mineur qui en fait la demande.

Nous, habitantEs et associations d’aide aux migrants, face à la situation actuelle des flux migratoires liés aux politiques économiques, climatiques et aux conflits qu’elles engendrent, exigeons la prise en charge réelle de ces mineurs en détresse par :

      • l’extension des moyens humains et financiers
      • l’augmentation des places d’Aide Sociale à l’Enfance (ASE)

L’accueil des familles ne peut plus se satisfaire des campements de fortune qui représentent un véritable déni de justice, alors que la Métropole dispose de nombreux locaux vacants et consacre 1, 8 M d’ € à leur surveillance.

      • Des papiers, une école, un toit pour tous

L’accueil des dublinés nécessite de la part de la Métropole, en lien avec la Préfecture, un traitement des situations dans le respect de la libre circulation des personnes et du choix du pays d’accueil.

Alors que se réunissent les élu.E.s, pour délibérer sur le renouvellement du dispositif d’accueil qui confirme une volonté d’externalisation des services publics, nous vous appelons à nous rejoindre :

Le 17 septembre 2018

Rassemblement à partir de 17h00 autour de la Métropole
À proximité du parking des Cuirassiers /rue du Lac

Pour que cessent les violentes mises à la rue
Et les conditions de prise en charge indignes

 

Le collectif d’habitant.E.s et d’associations de la Métropole
Pour une autre politique d’accueil des migrant.E.s

Communiqué de Presse 

Rassemblement citoyen lors du Conseil de la Métropole

Lundi 17 /09/2018, à partir de 17h00


Le Conseil de la Métropole se réunit Lundi 17 septembre 2018. A l’occasion de ce Conseil, dont l’ordre du jour comporte notamment le renouvellement et l’adaptation du marché public externalisant les dispositifs de prise en charge des mineurs isolés arrivant sur la Métropole, un collectif d’habitants et d’associations a décidé d’alerter les éluEs sur la situation catastrophique de l’accueil des migrants dans l’agglomération lyonnaise, quel que soit le statut des migrants concernés (mineurs isolés, familles, déboutés et dublinés).

 

Migrants en danger : alerte aux éluEs !

Nous, habitantEs et associations d’aide aux migrants, dénonçons l’incapacité et l’absence de volonté politique de la Métropole de Lyon à exercer dignement et pleinement sa responsabilité et sa compétence en matière de Protection de   l’Enfance et d’accueil des familles en demande d’asile.

Stop à la mascarade !

-  L’accueil des mineurs isolés ne peut plus se satisfaire de la reconduction du marché actuel contracté entre la Métropole et Forum Réfugiés, contrat sensé assurer l’hébergement, l’évaluation et l’accompagnement éducatif de chaque mineur qui en fait la demande.

Nous, habitantEs et associations d’aide aux migrants, face à la situation actuelle des mouvements migratoires liés aux politiques économiques, climatiques et aux conflits qu’elles engendrent, exigeons la prise en charge réelle de ces mineurs en détresse par : 

-         l’extension des moyens humains et financiers

-         l’augmentation des places d’Aide Sociale à l’Enfance (ASE)

 

-  L’accueil des familles ne peut plus se satisfaire des campements de fortune qui représentent un véritable déni de justice, alors que la Métropole dispose de nombreux locaux vacants et consacre 1,8 M d’€ à leur surveillance. 

Des papiers, une école, un toit pour tous !

 

-  L’accueil des déboutés et dublinés nécessite de la part de la Métropole, en lien avec la Préfecture, un traitement des situations dans le respect de la libre circulation des personnes et du choix du pays d’accueil.

 

Alors que les éluEs se réunissent pour délibérer du renouvellement d’un dispositif d’accueil inadapté qui confirme la volonté d’externaliser toujours plus les services publics, nous appelons la population à nous rejoindre :

Lundi 17 septembre 2018

Rassemblement à partir de 17h00 autour de la Métropole

A proximité du parking des Cuirassiers /rue du Lac

 

Pour que cessent les mises à la rue brutales 

Et les conditions de prise en charge indignes.

 

Signé : Collectif d’habitants et d’associations de la Métropole pour une autre politique d’accueil des migrants

Publié dans Politique, Prado, migration, Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article