Le véritable disciple de Jésus Christ... héraut de la Bonne Nouvelle de libération. Vraiment ?

Publié le par Michel Durand

Mons-Joao-Cla-05.jpg

Mgr João S. Clá Dias

 

Cette image m’est parvenue alors que je cherchais une illustration pour l’évangile du dimanche 15 juillet. Comme il m’arrive souvent de procéder, j’ai mis la référence de l’évangile de ce jour Marc 6, 7 – 13 : Jésus appelle les Douze, et pour la première fois il les envoie deux par deux, dans la case recherche de Google.

Assurément je ne l’ai pas sélectionnée tellement ce beau monsieur me paraît loin des pécheurs choisis par Jésus. Je sais, j’ai tort de m’attacher au look. Mais quand même !

Très beau premier plan avec, derrière en flou, un dôme bien connu. Normale la référence à Pierre, quoique là, il s’agisse du XVIe siècle renaissant de la Rome antique. On n’est plus dans une bourgade de Galilée. Mais peut-être vous ne me comprenez pas ? C’est bien simple, je vous invite à lire un post précédent.  Il n'y est pas question de vêtements liturgiques, mais de ceux que l'on porte poiur se montrer en réception, par exemple.

A mon avis, la distance entre cette image voulue par son auteur et Marc est quand même fort grande. Comment suivre ce qu'il écrit ? 

"Suivons les sages recommandations du concile Vatican II en s’érigeant en véritables hérauts de la Bonne Nouvelle, tout comme les évangélisateurs des premiers temps de l’Église surtout par la « profession » d’une vie irréprochable et sainte, selon les admirables préceptes de l’Évangile. Ce n’est que de cette manière que la Nouvelle Évangélisation pourra vaincre la vague de sécularisme qui envahit la société moderne."


Vraiment ?



Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article