L’engagement des jeunes et le dialogue intergénérationnel. Avec des bénévoles d'Oxfam, du groupe interconvictionnel Coexister, de Singa

Publié le par Michel Durand

L’engagement des jeunes et le dialogue intergénérationnel. Avec des bénévoles d'Oxfam, du groupe interconvictionnel Coexister, de Singa

LES AMIS DE LA VIE invitent à une rencontre-débat

le lundi 14 mai de 19 h à 22 h

et cela se passe dans les locaux de la paroisse Saint-Maurice

13 rue Saint-Maurice, 69008 Lyon.

 

À Lyon, une soirée intergénérationnelle sur l’engagement.

Je ne peux que faire le lien avec la rencontre prévue le lendemain, mardi 15 mai : chrétiens et musulmans : échanges possibles ?

Parlons encore de l’accueil des migrants !

Des chantiers que nous ne pouvons que soutenir en unissant toutes les générations. Et je vois un signe dans le fait que ces rencontres se trouvent proposées dans les mêmes locaux du 8ème arrondissement de Lyon.

 

Le groupe des Amis de Lyon comprend de nombreux retraités impliqués dans leurs paroisses et des mouvements où ils retrouvent peu de jeunes engagés à leurs côtés. Nous avons donc décidé d'inviter des mouvements où les jeunes engagés sont nombreux, et dans des domaines variés : la lutte contre les injustices et les inégalités, le dialogue interreligieux, la pensée sociale de l'Église, le lien culturel avec les migrants, les colocations solidaires. Nous comptons sur votre participation lors de cette soirée organisée le lundi 14 mai à 19 heures à la maison paroissiale Saint-Maurice, à Lyon.

Sur le thème « Engagement des jeunes et dialogue intergénérationnel », nous aurons le plaisir de recevoir des bénévoles d'Oxfam, du groupe interconvictionnel Coexister et de Singa, qui propose notamment l'insertion des migrants par la création d'emplois et la mise en lien des nouveaux arrivants avec des entrepreneurs ou investisseurs intéressés par leurs compétences et leur énergie. Des membres du réseau des Altercathos seront également présents. Cette association de jeunes laïcs lyonnais anime un café associatif et des ateliers, organise conférences et formations sur le bien commun, la destination universelle des biens, la participation, l'option préférentielle pour les pauvres. Ils nous présenteront leur mouvement et leur vision de l'engagement. Nous amorcerons ensuite un échange sur les points communs et les différences avec celui des générations précédentes.

Échange que nous espérons poursuivre la saison prochaine avec les étudiants de la Catho de Lyon. En attendant, et pour ne pas rompre avec les bonnes pratiques, nous poursuivrons nos discussions autour d'un repas où chacun apportera quelque chose à partager.

Jean-Paul Vuiart*, pour le groupe lyonnais des Amis de la Vie.

 

*Jean-Paul Vuiart, est très actif dans l'accueil des migrants avec la CUM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article