Devoirs du « pasteur », personne physique, le curé, les prêtres, les animateurs laïcs ou toute personne morale…

Publié le par Michel Durand

… les membres de l’équipe d’animation pastorale (EAP), tous les baptisés actifs dans l’Église, conscients de leur vocation baptismale

 

Suite à « pour une théologie pastorale polycarpienne »

  securedownload-copie-1.jpg

Apéro dominical : les verres sont partis, les bouteilles aussi, les assiettes vides et il y a encore du monde...

 

Je propose à votre critique cette liste de tâches ou d’orientations ou d’idées… à accomplir.

Ce texte est prioritairement destiné aux membres de l’Eglise dont je suis curé. Mais, où que vous soyez, vous avez aussi votre avis. Peut-être lisez-vous Témoignage Chrétien ou le site des Baptisé(e)s de France.

J'en ai déjà parlé sur ce blog.

Tourner vers le monde :

- Voir, écouter ce qui se vit dans le quartier

Donc, être présent au plus près des gens pour :

une attention aux plus loin de l’Église

une connaissance des Associations qui travaillent au service de l’homme, en faire la liste

une prise en compte des besoins exprimés par les personnes, découvrir les solitudes (voir diaconia 2013)

 

- Entendre ce qui se dit

Donc, connaître les recherches et productions,

des militants, des intellectuels,

des artistes dans tous les domaines

suivre les débats d’idées (conditions des soies, Mairie du 1er, centres libertaires, lieux écologistes…

 

- Collaborer à ce qui se fait

pour les habitants (Conseil de quartier)

pour les migrants étrangers (RESDF, Cimade, MSF.. ;)

 

- Accueillir les demandes humaines

spirituelles

religieuses (chrétiennes, catholiques)

 

- Proposer des débats qui aident à faire le point sur des problèmes de société (Toi d’écoute, Chrétiens et pic de pétrole)

 

- Favoriser les expressions artistiques qui développent le sens profond de l’homme (Théâtre de la Lune, Confluences…)

 

- Entretenir le bâtiment

Tenir le patrimoine en état, le promouvoir, l’actualiser comme page d’Évangile ouverte à toute sensibilité

L’ouvrir aux visiteurs (maison pour tous) dans le respect du sens de l’église.

Offrir « l’outil Saint-Polycarpe » à diverses initiatives humaines et spirituelles (artistiques) permettant d’assurer l’annonce de l’Évangile (Bonne Nouvelle du Salut de l’homme) à toute personne, y compris ceux et celles qui sont désormais allergiques à l’Église, voire à l’Évangile tel qu’il est perçu (ou présenté).

Une mission pour tous et toutes, pour toute l’Agglomération.

 

Tourné vers l’Église (Communauté catholique)

L’orientation première exprimée dans ce paragraphe est la proposition et la transmission de la foi ainsi que son approfondissement et enrichissement.

Répondre aux demandes de formation chrétienne selon une pédagogie qui prenne appui sur les attentes, désirs, sensibilités personnelles

(partir du vécu et de la psychologie des gens).

Le « texte national pour l’orientation de la catéchèse en France » approuvé par le Vatican le 7 octobre 2006 donne trois axes essentiels :

1)    avoir une catéchèse systématique et ordonnée qui ne soit pas seulement un enseignement, mais un vécu pour une formation intégrale

2)    prendre des initiatives de première annonce, ce que permettent les initiatives culturelles invitant à un chemin de foi

3)    vivre une éducation permanente adaptée aux divers âges (cf ecclésia 2007)

 

Un engagement catéchuménal  doit se sentir dans tous les contacts et initiatives.

 

Répondre aux demandes sacramentelles et sacramentales en veillant à orienter les « pourquoi » de ces demandes dans le sens évangélique.

Mettre le Christ au centre de toute vie ecclésiale tant dans les rencontres de préparation que dans les liturgies.

Proposer des temps de réflexion, de méditation, de prière dans le but de muscler l’intelligence du mystère humain, ecclésial et divin.

S’ouvrir aux expressions spirituelles des autres religions, voire de l’athéisme ou agnosticisme (démarche philosophique, anthropologique).

Développer, soutenir une expression artistique au service de la vocation de tout homme à trouver sa place dans le Royaume (Service Arts, Cultures et Foi).

Structurer la vie communautaire (E.A.P., C.P., C. E., A.G.) de telle sorte que tous les aspects de la mission ecclésiale soient honorés. Le critère principal de celle-ci étant l’attention aux plus pauvres (Luc 4,18), dans la ligne d’Antoine Chevrier : « alors, j’ai décidé de suivre Jésus-Christ de plus près afin de travailler efficacement au salut des hommes ».

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article