Au diable les religions ! Que naisse en nous l’unique Parole divine

Publié le par Michel Durand

Malgré les nombreuses précautions, le voile se déchire par pans et révèle sous les beaux sentiments, la réalité des prétendues « impérieuses nécessités économiques » dictées par le sacro-saint équilibre budgétaire et étalonnées par les Agences de notation internationales, nouveaux dispensateurs de la Raison suprême, siégeant dans les hauteurs du Forum de Davos.

Malgré les nombreuses précautions, le voile se déchire par pans et révèle sous les beaux sentiments, la réalité des prétendues « impérieuses nécessités économiques » dictées par le sacro-saint équilibre budgétaire et étalonnées par les Agences de notation internationales, nouveaux dispensateurs de la Raison suprême, siégeant dans les hauteurs du Forum de Davos.

Source de l'image et du commentaire

La permanente naissance du prophète Fils de Dieu ouvre une nouvelle année, une nouvelle vie. Je le disais déjà, il y a quelques jours.

Alors, mes souhaits 2016 pour cette Nouveauté nécessairement radicale me tournent vers toujours plus de sobriété, de vie simple, de lutte contre le consumérisme ambiant.

Pour que le monde soit en paix, l’occident industrialisé vouant une croyance aveugle en tout progrès technique, doit renoncer à ses nombreux commerces, celui de l’argent idolâtré, comme celui des armes et divers produits illusoires.

Arrêtons de soutenir ceux qui s’enrichissent quand le gain engendre une perte humaine, spirituelle, un manque en solidarité et fraternité.

Mes vœux ? Ce que je souhaite ?
C’est la rencontre dans l’accueil de tous ceux et celles qui, fuyant une terre natale en guerre, abordent l’Europe pour simplement vivre en paix. Que puissent se convertir les partisans des dieux (argent compris - baals) qui engendrent la violence.

Publié dans Eglise, Politique, Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article