J'attendrai en vain

Publié le par Michel Durand

Après avoir lu dans le trimestriel de Confluences deux articles également publiés dans ce blogue, Geneviève Cornu m'écrit :

Depuis les dérives de l'Eglise et de sa hiérarchie, j'avais tiré l'échelle.

Contrairement à ce qu'écrit Joël Arlin, je ne pense pas que le pape et l'Opus Dei et les autres de la même espèce soient "devenus fous". Ils suivent une logique dont le but est de revendiquer le rôle politique du religieux : ils rêvent de devenir des ayatollahs chrétiens. On voit quels sont les résultats d'une telle vision de par le monde.

Tous ces méchants qui se cachent derrière le masque d'une morale rigide, ont pour l'instant un ennemi commun qu'ils veulent abattre : la laïcité. Et quand ils auront repris les manettes dans les zones d'influence du pouvoir, ils se diviseront en conflits sectaires et sanglants.

 

J'avais un certain bonheur, moi qui suis agnostique, à être parmi les croyants de "bonne foi". Mais j'attendrai en vain qu'ils expriment nettement leur liberté de conscience et leur sens de l'humain, ce serait tout de même réconfortant de les voir défiler avec des banderoles disant leur désapprobation à l'égard de la haine des juifs,  de la soumission des femmes, de la souffrance transformée en punition bien méritée. Décidément, le catholicisme n'est pas un tremplin vers "autre chose".

 

J'ai lu le récit de votre voyage dans le Tassili. Il y a une vingtaine d'années, je fus à Djanet, j'ai gravi le passage pour monter sur le plateau, et j'ai vu aussi les migrants. J'ai alors écrit un poème en prose, sous le coup de l'émotion et de la pitié.

 

 

LES MIGRANTS

 L'incandescente fluidité enveloppe la sphère où l'univers bascule sur un point sombre : zéniths noirs échappés à la certitude des repères cardinaux gréant les sens, à présent éperdus délirants dans l'air flottant palpable et rôtissant les sables

Il fuse un éclat d'ombre hésitant dans la forme d'un nom jusqu'à l'épuisement des mirages fébriles ; surgit la fièvre d'un contour devenu discernable, un feu follet noirci et bougeant au désert ; un point de mire mouchetant le regard jusqu'à l'impact à la surface du monstre craquelé né de ce lieu fissible parmi l'épanouissement des soleils disséquant la matière

La houle humaine rassemble les infinis sur la ligne brisant le cercle des horizons et pousse les combats rangés au rythme de ces corps baignés de flammes qui cèdent peu à peu aux pulsations de sang de chair et de sueur gagnant obstinément les marges grandissantes pour l'espoir d'un ailleurs invisible

Passe la danse mortelle des êtres déchiquetés dans une luminosité opaque, confondus en un point qui s'efface et coule dans l'au-delà des sables

Geneviève Cornu

 

 

 

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent MARTIN 22/07/2009 00:33

De 1983 à 2007 j' ai cru aux dogmes de l' Eglise catholique. Actuellement je ne peux plus y croire. Je n'arrive pas à comprendre au nom de quel principe des hommes jugent, accusent , sanstionnent d' autres hommes et celà au nom de Jésus !Comment accépter une hierarchie sociale fondée sur l' argent lorsqu'on se dit adhérer à ce que Mathieu nous transmet du message de Jésus : ON NE PEUT PAS SUIVRE A LA FOIS DIEU ET MAMON ! Comment accépter à partir de cette phrase les prises de position de l' église en faveur de ce liberalisme sans liberté où les décideurs ne sont même pas les élus mais les chefs d' entreprise, comment accépter les silences de l'église pendant les guerres et l'opportunisme qui consiste à se mettre toujours du côté du plus fort ?Sans cesse on réfléchie sur la bioéthique alors que le concept de socoéthique n'existe même pas, car la valeur pratique de l' homme n'est pas ethique mais économique !Que Sarkosy divorce trois foid , le Pape lui serera toujours la main car c'est un nantis, que la même chose arrive à un homme de la multitude, il sera banni !Il n' y a aucun vecu de l' évangile chez ce Pape dont la préoccupation est de culpabiliser les jeunes filles qui veulent pratiquer l' I.V.G. sans jamais se référer au contexte social de précarité, d' exploitation massive exercé par les les ploutocrates .Sans percevoir que les valeurs de ce capitalisme sont celles de MAMONS ;LES AVORTEMENTS NE SONT PAS LA CAUSE MAIS LA CONSEQUENCE D UN DESEQUILIBRE SOCIAL d' une société où le ministre de la JUSTICE dispose de 15 véhicules de luxe à son service alors que dans les banlieux des jeunes devront faire l apprentissage de la délinquence par ce que ce pouvoir fabrique de la concurence à l'embauche pour faire baisser les salaires !Actuellement on éduque plus, on réprime ! Il est vrai qu' un policier ou un gendarme coute moins cher qu'un educateur ou un psychologue en plus il peut même rapporter de l' argent avec les contraventions. Mais cette vision est à courte vue , et la violence institutionnelle est une fabrique de délinquance voire de terrorisme .D' une certaine façon il n y a pas de différence entre police et terrorisme , dans les deux cas ce sont des justiciers au service de valeurs integriste : un policier n est pas payer pour pardonner , le terroriste non plus ne pardonne pas ! Ce sont bien des valeurs de justice et de paix qui conduisent les deux à exercer une dictature belliqueuse. Lorsqu on sanctionne des petit voleurs sans avenir on provoque de rebelions. Lorsqu'on sanctionne les nantis du WTC on provoque la folie vangeresse d'une nation et la justice des "civilisé chréties" multiplie par 1000 les meurtres qui sont à l' origine du conflit. Avec le silence du pontif soucieux de capote anlaise et de récuperation des brebis perdu coté intégrisme !Non cette religion n'est pas celle de Jesus , peut être que la religion romaine croit encore en Jupiter !Pour ce qui me concerne le catholicisme est devenu un néant au coeur de l'Etre !Et ceci n'est pas une pure réflexion intellectuelle maiis part d'une expérience au sens "scientifique" du terme d' une succéssion d' injustices dans lesquels les traitres étaient des catholiques ... aussi j' ai pris la décision de demanderl' annulation de mon baptéme si aucune mesure de réparation était prise à mon égard avant le 11/11/11 ! La situation d' injustice dure depuis 8 ans, j ai été patient si rien n'est fait , je souhaite officielement ne plus être Catholique !

Michel Durand 22/07/2009 19:31



Dois-je publier ce commentaire ?
Je ne souhaite pas, Laurent, répondre point par point car je ne suis pas très bon en polémique. et, par ailleurs, je ne veux pas me lancer dans une vaine apologie.
Je ressens avant tout dans ton propos une grande souffrance ; ce ne sont pas mes pauvres mots qui changeront quoi que ce soit.
Mais, peut-être d’autres personnes te donneront leurs sentiments. L’échange clarifiera la pensée.
A plus avec toute mon amitié. Elle est de longue date.



Laurent MARTIN 21/07/2009 23:27

http://www.youtube.com/watch?v=Dot0jTmREsohttp://www.youtube.com/watch?v=8TPSl8q4fe0&feature=related