Oser se lancer dans l’inconnu.

Publié le par Michel Durand

La nouvelle année (académique) se prépare. J’ai me suis essayé à l’édito du tract de « toi d’écoute ». Sans aucun doute marqué par mon homélie de dimanche dernier, voilà ce que cela a donné :

 

 Nous parlons beaucoup de « risque zéro », car nous aimerions vivre en toute sécurité. Quelle illusion ! L’avenir demeure, heureusement, un inconnu et nous ne pouvons que le risquer. Osons le futur.

DSCN8388.jpg

Pierre Deuse, "par le Fils", BASA 2009, Lyon, St Polycarpe


Les questions qui se posent requièrent des réponses inédites et pour cela nous ne pouvons pas, tête baissée, continuer comme par le passé. Certains font confiance à une « dite » tradition et veulent restaurer des modes de vie dépassés. Ne vaut-il pas mieux risquer la confiance en Christ, sauter vers un monde nouveau à construire en écoutant tout ce qui se développe dans l’humanité actuelle et s’accorde avec l’Évangile ?

Accepter le mystère du futur, c’est, me semble-t-il, s’accorder à l’inconnu de Dieu en lui donnant toute notre confiance, car il n’est qu’Amour.

Les rencontres que nous aurons cette année avec « toi d’écoute » souhaitent approfondir divers sujets dont les chrétiens devraient, par leur audacieux courage, en s’en emparant, poser les jalons de l’avenir, d’ici, sur terre, jusqu’à la Résurrection de tout, de tous et  de toutes.


Publié dans Anthropologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Muriel 03/08/2010 20:58



Mais reporter le bonheur à demain est une erreur que beaucoup de gens font, sans s'en rendre compte...Tout est à notre portée de main...


 






Muriel 03/08/2010 20:56



Oui bien sûr, il faut bien se projetter dans le futur, mais l'éternité se trouve bien dans le moment présent :)



Muriel 27/07/2010 22:37



Demain n'existe que si nous vivons dans le présent. Les gens sez projettent trop dans un futur en oubliant de vivre l'instant présent, ou en ressassant le passé. Qu'il est long ce chemin
alchimique de la résilience du passé pour vivre au présent...Quel merveilleux chemin quand on a su naître mourir et renaître à chaque fois...Merci pour vos sages paroles :)



Michel Durand 01/08/2010 17:52



D'accord avec vous. Mais, ne faut-il pas éviter de s'enliser dans le présent ?


En fait, tout est équilibre. Fuir dans le passé ou le futur ne construit pas non plus. Il faut sans cesse prendre quelque distance pour bien positionner son présent.