Campant une nuit devant le tribunal ces familles avaient une seconde fois trouvé refuge dans une salle paroissiale de Villeurbanne

Publié le par Michel Durand

FRANCE-JUSTICE.JPG

LYON (Reuters) - Le préfet du Rhône Jean-François Carenco a finalement choisi mercredi d'exécuter la décision du tribunal administratif de Lyon, qui l'avait condamné le 4 avril à reloger en urgence une dizaine de familles de Roms.

 

 Lire la suite

Publié dans Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article