Homélie du dimanche 18 juillet 2010

Publié le par Michel Durand

Marthe et Marie

Marie abandonne sa sœur à ses casseroles et se glisse parmi les hommes pour partager la conversation du visiteur. Elle se montre bien paresseuse.

Marthe le lui reproche en s'adressant à Jésus :

Jésus prend le parti de Marie. C'est là que l'on ressent une injustice. Jésus blâme la personne qui agit en se donnant la mission de bien faire.

 

QUELLIN.jpg

 

QUELLIN Erasmus, Jésus entre Marthe et Marie, 17e siècle, peinture à l'huile sur toile,  Dimensions H. 104 ; L. 166

Jésus est chez Marthe et Marie

Marthe = femme, en pied, de dos, tablier,

Marie = agenouillé

Christ, assis

nature morte (table, vaisselle, asperge, chat, lapin, légume, poisson)


Pour entendre et (ou) lire, vite sur le site de St Polycarpe.


Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article