L’application du Droit l’emporte sur le devoir du Cœur. On ne s’occupe plus du droit absolu d’accueil et de respect de toute personne

Publié le par Michel Durand

Jésus, et sa famille sans domicile...

49599.jpgEn France, plus que dans les années précédentes, vous savez que le problème du logement de migrants est grave. Des femmes avec enfants dorment dans la rue. Certes, il n’y a pas que les étrangers ; il y a tous les sans domiciles. Mais, pour les étrangers, c’est encore plus difficile de trouver un toit, car les Institutions continuent à ne pas accueillir les dit « sans papiers ». Au cours d’une réunion avec ces structures d’accueil, j’ai entendu x fois ce refrain : il n’y ont pas droit. Le droit de tous au logement n’est pas applicable parce que les logements d’urgence manquent.

« Il n’y a pas de place pour vous ».

 

Entendre ou lire toute l'homélie : c'est ici.

Publié dans Eglise

Commenter cet article