Nous entendons la Parole de Dieu dite, sa Bonne Nouvelle. Qu’en faisons-nous? Est-elle pratiquée donnant les moyens d’une juste gouvernance?

Publié le par Michel Durand

Ascension du Christ

Ascension du Christ

1ère lecture : L'Ascension du Seigneur (Ac 1, 1-11)

Psaume 46, 2-3, 6-7, 8-9 : Dieu monte parmi l'acclamation, le Seigneur aux éclats du cor

2e lecture : Le Christ est entré dans le sanctuaire du ciel (He 9, 24-28; 10, 19-23)

Évangile : Les dernières paroles et l'Ascension de Jésus (Lc 24, 46-53)

 

Pour tenir compte de la Parole entendue ce jour, que vais-je convertir dans mon quotidien, dans mes façons de vivre au jour le jour ? Quelle transformation serait nécessaire pour mettre en pratique l’Évangile ? Rappelons-nous ce que Jean a écrit :

Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. 1 Jn 4,20

Effectivement, la vie chrétienne n'est pas l'accomplissement d'une morale. Elle est le désir d’entrer en communion avec Dieu et son prochain en se mettant à la suite de Jésus, le Christ.

Jésus est « Christ ». Il est l'enfant de Marie et il a en lui, en même temps, toute la puissance de Dieu. Jésus, le Christ, c'est Dieu lui-même. Il nous l’a prouvé quand il s'est montré aux Apôtres. Jésus, l'envoyé de Dieu, le Fils de Marie et de Dieu que les hommes ont condamné à mort, est vivant pour toujours. Dieu l'a ressuscité. II s'est montré aux apôtres dans la réalité de la résurrection. *

Oui, est chrétien celui qui croit fermement (sans pouvoir vraiment l’expliquer) que Dieu sauve inéluctablement. L’humain, disciple du Christ sera ressuscité par Dieu comme Jésus fut ressuscité. Alors, quand une personne affirme croire en l’Évangile, elle met toute sa confiance en la Bonne Nouvelle que Jésus apporte.

Jésus, le ressuscité, nous annonce une bonne nouvelle : il nous prend avec lui, il nous sauve en nous donnant son bonheur. Ensemble, nous montons vers le Père , nous entrons en communion en Dieu qui ne se trouve pas plus au-delà des nuages (comme le laisseraient penser quelques peintures suite au texte des Actes des Apôtres) qu’ailleurs.

Convaincus par la foi que Dieu veut notre bien, nous allons vers lui sans aucune crainte.

« C’est avec une pleine assurance que nous pouvons entrer au sanctuaire du ciel grâce au sang de Jésus ». (aux Hébreux)

Pourquoi allons-nous vers Dieu?

Tout simplement parce que Dieu converse avec nous. Il nous parle. Des hommes et des femmes ont écouté sa Parole. La parole de Dieu se trouve contenue dans ce livre que nous appelons l'Évangile, les Actes des apôtres, leurs lettres, les livres de prophètes, etc. en un mot la Bible ! Ce livre est tellement important que nous disons qu'il est notre trésor. Ta Parole est un trésor. Un trésor que l’on touche, que l’on ouvre, qui est lu, relu pour en savourer toute la saveur à transmettre.

La transmission de la Parole de Dieu nous vient des apôtres. Ceux-ci ont écouté Jésus. Ils ont réfléchi sur le lien qu'il y avait entre ce que les anciens disaient de Dieu et ce que Jésus leur disait. Ils ont compris que la Parole de Jésus complétait celle des anciens. Ils ont d'autant mieux compris qu'ils ont accepté l'aide de l'Esprit saint. Quand un apôtre parle pour nous parler du désir de Dieu de sauver tous les humains, il parle en étant guidé par l'Esprit de Dieu. Ce qu'il dit est vrai.

De même, nous, qui écoutons, pour bien écouter nous sommes assistés de l'Esprit saint. Il suffit d'accomplir l'effort de le laisser agir en nous.

Transmission de la Parole de Dieu

L'apôtre a parlé. Une personne a écouté. Celle-ci à son tour a parlé ; l’adulte a écouté, puis l'enfant a écouté. Adulte dans la foi, à son tour il parlera à d'autres. Ainsi de génération en génération, de milieu en milieu, de civilisation en civilisation la Parole de Dieu qui nous a été donnée par Jésus sera transmise par tout humain qui le veut bien. Il importe donc que cette Parole ne soit pas conservée dans l’intimité d’une seule famille. Lire, connaître, communier avec autrui et Dieu, afin d’en faire profiter toutes celles et tous ceux que nous rencontrons. L'Esprit saint sera toujours présent en nous pour nous aider à transmettre à d'autres la pensée divine.

De même que le baptême ne se donne pas seulement au sein d'une famille humaine, mais au milieu de la famille de Dieu -l'Église- ainsi la Parole de Dieu, notre trésor, ne se donne pas pour qu'elle reste enfermée dans la maison, dans une sacristie, un bâtiment paroissial… mais pour que, ayant lu cette Parole, on la mette en pratique et on la montre à toutes personnes en vivant comme Dieu nous dit de vivre.

Osons parler de Dieu, de Jésus, de l’Église. Acceptons la force que l'Esprit nous donne pour cela. Vivons comme le Créateur nous demande de vivre. Voilà du concret !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article