En quête de vedettes pour gagner des "vocations".

Publié le par Michel Durand

Dans la ligne de ce que je déposais hier je vous invite à jeter un œil ici : La Padre Cup

Assourdissant.

Cela ne laisse pas indifférent les objecteurs de croissances écolos : vive la Padre Cup !

b7b41_.Affiche-Padrecup_m.jpg

Sur la page du site : "la vie sans voiture", j'ai laissé ce commentaire au texte signé Vincent Cheynet :

Je lis ce matin cette page sur la Padre Cup alors que je viens de déposer sur mon blogue (et non blog), une photo détournée avec humour. On y parle de vocation. Je vous invite à aller voir. Ahurissant ! Terrible de voir l’usage de vocabulaire américanisant « Jésus inside » ,  « cup… »

Cette coïncidence est-elle un signe de l’Esprit ? Si oui, on rejoint les propos de certains chrétiens qui souhaitent que l’on en termine avec les starisations d’ecclésiastiques.

Ce que je trouve le plus décalé par rapport à l’évangile dans la « Padre Cup », c’est le port de la cravate. Vous avez vu ce petit rectangle blanc ? Résidu du jabot. Cela doit être indispensable pour faire du sport mécanique. Jésus ne portait pas de cravate, même plate. C’est vrai que lui, il n‘avait pas un bac + 8.

Je recopie ce que j’écrivais sur mon blogue : « l’Esprit Saint nous renvoie inlassablement à la qualité évangélique de notre proximité avec les pauvres pour leur annoncer l’Evangile avec simplicité et des moyens pauvres, en renonçant à évangéliser à partir du pouvoir et de la richesse. L’Esprit Saint nous renvoie également aux souffrances et aux combats de l’apostolat, au don de soi qui puise son énergie dans l’Eucharistie. »

C’est tout autre que des cloches qui sonnent sur un fond bruyant de moteur assourdissant.


 

Publié dans Anthropologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Priscille 08/06/2010 19:14



J'ai été abasourdie et profondément attristée de découvrir que la Padre Cup n'était pas un canular, et j'ai encore du mal à comprendre comment un diocèse peut cautionner un tel événement. Merci à
vous de nous tenir informés. En espérant que les réactions diverses initieront une remise en question...



Michel Durand 08/06/2010 19:56



OUi, espérons !