Les paroles du Heavy-Metal posent des questions très métaphysiques sur la mort, les sociétés post-mortem, les notions de Bien et de Mal.

Publié le par Michel Durand

Révolte contre la méga consommation

Serait-on revenu de congés hors de chez soi et de son ordi ? Voilà que le nombre de lecteurs de ce blog a retrouvé son niveau habituel !

Quand à moi, je m’efforce toujours de prendre plus de temps à la lecture qu’à la rédaction de post en ce lieu. Je retrouverai mon rythme en septembre. Vous comprenez.

Suite à un courriel j’ajoute quelques mots sur la musique metal qu’il me faut encore approfondir.

110407180314780_80_000_apx_470_.jpg

Sur Arte, 

je lis :

Justement, de quoi parlent les chansons ?
Alice Tumier : « On ne distingue peut-être pas d’emblée le texte dans une telle déferlante sonore, mais je peux vous assurer que les paroles ont leur importance ! Les fans les connaissent par coeur. Elles posent des questions très métaphysiques sur la mort, les sociétés post-mortem, les notions de Bien et de Mal ».

Il s’agit de l’émission dont je vous ai parlé dimanche soir.

 

Super mâché

J’en profite aussi pour faire suivre une chanson digne de Brassens, ou, à mon avis, de Boby Lapointe. Eh oui, il n’y a pas que la défonce du hard rock. Parole : Yannis Youlontas / Musique : Cyril Gontier.

Faire le lien entre les deux cultures !...

 



Publié dans Art

Commenter cet article