Pour s’assurer d’atteindre la vérité, il faut assurément éviter tout discours dogmatique, mais accepter les longs débats.

Publié le par Michel Durand

Selon-l-Enseignement-cathol.jpg

La Croix, Selon l’Enseignement catholique,

le mariage pour tous « néglige les droits de l’enfant »

 

Suite à la série sur le mariage pour tous, (voir les 18 et 19 décembre) je reçois ce petit commentaire qui me semble rejoindre le positionnement de beaucoup :

 

J’apprécie la façon dont enmanquedeglise traite le projet de mariage ; c'est une question difficile.

Il est vrai que les opposants sont, en général, " typés socialement ".

Aborder cette question, ce ne devrait pas être le sujet d'une indignation prioritaire.

Il me semble qu’il faut beaucoup échanger et j'avoue que je n'ai pas d'avis tranché. Pourtant, Dieu a confié la création à l'homme (Homme et Femme) et il est un fait certain que la science a séparé la sexualité, la procréation et la filiation.

S'agit-il d'une évolution que l'Église manque ? risque de rater ?

Ou bien y a-t-il une limite à poser ?

Un enfant a sans doute besoin d'un référent masculin et d'un référent féminin.

 

Comme toujours la clé est sans doute qu'il faut éviter la sanction du magistère afin d’éveiller avant tout les consciences.

Il y a des questions de base essentielles :

Pourquoi veut-on un enfant ? Quels sont ses droits ?

Et que veut dire le mariage (civil, religieux) ?


Publié dans Anthropologie

Commenter cet article