Soyons vigilant en ce temps d’Avent pour recevoir en toute disponibilité Dieu qui désir ardemment établir en chacun de nous sa demeure

Publié le par Michel Durand

Soyons vigilant en ce temps d’Avent pour recevoir en toute disponibilité Dieu qui désir ardemment établir en chacun de nous sa demeure

Vraisemblablement parce que je fus invité à méditer sur le temps de l’Avent et à être présent dans la chapelle du Prado à Lyon pour une étude d’Évangile à la façon d’Antoine Chevrier - veiller et se préparer à Noël - plus que jamais, j’ai réfléchi sur l’état de Veille. Comme jamais à mon souvenir, j’ai librement pensé à ce temps d’attente, n’ayant aucun office curial à remplir, aucune préparation de veillée de Noël.

Je ne suis pas certain que l’approche de l’Evangile que nous avons eu avec le petit groupe de 7 personnes fût vraiment dans la ligne du Père Chevrier. Il manquait pour cela les temps de silence, de méditation communautaire avec, à la suite, partage de ses propres pensées et perception de dons reçus au cours de la méditation silencieuse. Autrement dit, voulant initier à la connaissance de l’Evangile selon Marc, j’ai assurément trop parlé. En fait, mon souhait est que ce genre de rencontres puisse se prolonger afin, d’une part, de se familiariser à la connaissance de l’Evangile sans craindre une approche historique et, d’autre part, de prendre le temps de lectures priantes. Les textes que je dépose sur ce blogue à ce propos veulent agir en ce sens.

Quoiqu’il en soit de l’opportunité ou inconvénient de la démarche adoptée selon mon désir, je dois avouer que dès la première rencontre, une nouveauté s’est manifestée dans mon approche de Noël.

On dit que l’Avent est destiné à préparer l’anniversaire de la naissance de Jésus. C’est vrai. Mais, n’y a-t-il pas plus important ?

Il y a plus important. Si Dieu est venu, dans le support corporel et spirituel d’un enfant né de Marie, en notre humanité, si le Verbe de Dieu s’est incarné, il y deux millénaires, d’une façon très concrète et précise, il continue à s’incarner aujourd’hui dans l’humanité, par son Église. En conséquence, l’Avent, plus qu’une préparation à fêter l’anniversaire de la naissance de Jésus, est une préparation de tout soi-même à recevoir Dieu. Le temps de l’Avent consiste à se disposer à recevoir le Verbe de Dieu en soi. Dieu qui, après avoir envoyé les prophètes est venu lui-même en Jésus, vient encore aujourd’hui dans la Parole qu’il nous adresse. Disons que sa venue est multiple. Une fois pour toutes en Marie. Multiple fois en sa Bonne Nouvelle et sa présence eucharistique.

Plus que me préparer à une fête de Noël, l’Avent est une conversion personnelle pour recevoir Dieu qui souhaite établir en moi sa demeure.

Je pense rejoindre, parlant ainsi, l’enseignement d’Antoine Chevrier qui recommande de suivre Jésus-Christ pour entendre et mettre en pratique la Parole divine.

O Christ ! O Verbe !
Vous êtes mon [Seigneur] et mon seul et unique Maître.
Parlez, je veux vous écouter et mettre votre parole en pratique.
Je veux écouter votre divine parole, parce que je sais qu'elle vient du ciel.
Je veux l'écouter, la méditer, la mettre en pratique,
parce que, dans votre parole, il y a la vie, la joie, la paix et le bonheur.

Si vous voulez être parfait, acceptez sa divine parole telle qu'il la donne, et cherchez à la mettre en pratique avec la grâce de Dieu ; et ne faites pas comme ce jeune homme riche de l'Evangile à qui Jésus-Christ dit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres » ; il discute en lui-même et n'accepte pas la parole. (Antoine Chevrier)

Je rejoins alors les témoignages que donne nombreux objecteurs de croissance menant une vie sobre, simple, sans accumulation de biens selon leur devise : moins de biens pour plus de liens. L’ouvrage de témoignages, La décroissance, Vivre la simplicité volontaire, devient, dans cette démarche de conversion-préparation à la Venue de Dieu en soi, une lecture indispensable.

Publié dans évangile, Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article