Homélie du 13 juillet 2008

Publié le par Michel Durand

La lire ?...
Vite sur le site de St Polycarpe

J’ai rédigé cette homélie le lendemain de la tenue du cercle de silence de Lyon, place des Terreaux. Qu’en dire ? Sinon souligner qu’une centaine de personnes en silence –prière, méditation, réflexion-, concentrée sur un pôle poétique d’installation florale avec bougies, constitue une parabole. 
La parabole tente de dire l’essentiel alors que les esprits ne sont pas prêts à entendre. Elle est action de conscientisation, d’éveil.
Les paraboles que le Christ propose à ses auditeurs « Entende qui a des oreilles », sont une invitation à ne pas craindre la réalité, à accepter de côtoyer ceux qui sont différents de nous, voire même qui pourraient être objectivement mauvais. Il ne faut pas craindre non plus la petite action. C’est elle qui, accomplie au nom du Christ, va permettre à toutes et à tous de grandir dans le sens du Royaume... Lire la suite.





Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article