Jusqu'ou ira le mouvement de restauration ?

Publié le par Michel Durand

Jean Rigal a envoyé ce texte à JONAS en lui demandant sa publication. Ce que Jonas fait bien volontier d'autant plus que cette question de la communion "en bouche" et à genoux, suite à certaines publications et informations diffusées par les grand médias, cette question à défrayé la chronique. Devant les questions soulevées on a un peu envie de penser :"n'y a-t-il pas d'autres choses plus urgents à débattre? "

C'est un peu la pensée de Mgr NOYER évêque émérite d'Amiens :"Je me souviens, la messe..." sur le site à la rubrique : "les articles publiés"  article.php?sid=334&mode=&order=0

En ce qui concerne l'Église catholique vous pouvez aussi lire l'article : Le pape Benoît XVI et ses intégristes, par Henri Tincq LE MONDE | 02.07.08 |sur le site dans la rubrique "articles publiés" article.php?sid=336&mode=&order=0

N.B. : Dans les jours à venir, je parlerai du livre d'Henri Tincq, les catholiques

Jean RIGAL - professeur émérite d'ecclésiologie.

1) Selon le quotidien Il Giornale, le cardinal Hoyos, président de la commission Ecclesia Dei, chargé à Rome des relations avec le monde intégriste, aurait envoyé des propositions à Mgr Fellay, d'Ecône, qui porte toutes sur  sur la soumission au pape et à son magistère. Aucune allusion n'est faite à Vatican II. Dans le but de rallier Ecône, on entretien l'ambiguité.

2) La communion à genoux et à la bouche sera désormais la pratique habituelle pour les cérémonies pontificales. Mgr Guido Marini, maître des cérémonies pontificales, prétend que cette pratique est en continuité "avec celle qui a caractérisé dans le passé la vie de l'Église" (Osservatore Romano)

Le dignitaire romain est-il bien informé ?

Sait-il que l'ancienne tradition demande "qu'on adresse les prières au Seigneur en restant debout" (Concile de Nicée, Année 325 )

Sait-il qu'en Orient et en Afrique du Nord au temps de St Augustin (5ème siècle) les fidèles venaient au "Chancel" *( entrée dans le sanctuaire ) et communiaient debout ?

Connaît-il la recommandation de Cyrille de Jérusalem : "Lorsque tu t'avances, ne marche pas les mains grandes ouvertes devant toi, les doigts écartés, mais fais de ta main gauche un trône pour la droite qui doit recevoir le Roi; puis recourbe en creux la paume de celle-ci et prends possession du Corps du Christ en disant Amen. Alors avec le plus grand soin, sanctifie tes yeux par le contact de corps sacré et consomme-le" (4ème siècle)

En réalité, la communion à genoux et à la bouche est apparue au cours du moyen-âge.

D'autre part, que devient le respect de la collégialité épiscopale, si le pape, venant en France, ne tient pas compte de la décision de la Conférence épiscopale française? En effet, celle-ci, ainsi que d'autres conférences a demandé,- au titre d'une adaptation locale-que les fidèles aient la possibilité de communier dans la main?

Jean Rigal  


* Le "Chancel" était dit pour la clôture du chœur et comportait des entées donnant accès au sanctuaire

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article