MOITIÉ-VRAI / MOITIÉ-FICTION

Publié le par Michel Durand

de Jean-Marie Delthil, 16 mai 2009.


- Trois heures du matin ?!
- Oui, jour après jour, nuit après nuit, pendant des mois...
- Je n'ai pas bien saisi, vous aviez pourtant du travail, pourquoi tant vous amuser et vous    coucher si tard ?!
- Je crois, monsieur, que vous n'avez pas tout à fait saisi... J'étais en effet embauché en contrat d'insertion pour un an, mais je me levais, je me levais ! - je ne me couchais pas à trois heures du matin...
- [ ! ]
- ... pour écrire avant d'aller travailler - oui : je m'amusais alors vraiment ! - ... pour écrire un roman, un genre de tour du monde « politico-poétique », si vous me permettez l'expression.
Monsieur... Ces personnes en insertion, elles que l'on dit peu chanceuses, peu douées, et bien il arrive que certaines d'entre elles... que... oui, certaines d'entre-elles..., comment vous dire ?... ; comment vous expliquer ?...
Non ; restons-en là, monsieur, voulez-vous ?... je crois que...
- [ ! ? ]

Le monsieur est inventé, le reste est vrai.





Publié dans Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article