Homélie du dimanche 5 juin 2011

Publié le par Michel Durand

Indignez-vous ! oui, mais pas seulement !

Il ne suffit pas de s’indigner, encore faut-il agir. L’indignation seule est stérile. S’indigner du capitalisme qui continue à favoriser l’esprit de consommation et ne rien faire face à un système qui, de toute façon, n’est pas réformable, à quoi bon. Agir, par contre, pour que l’économisme ne l’emporte plus : oui !

Certes, ce n’est pas originale. Dans les années 30, les jeunes catholiques disaient : « Un jeune travailleur vaut plus que tout l'or du monde ». Et ils agissaient.

 sanchez_image2.jpg


Defile_JEC-copie-1.jpg 

Guy Alain BEMBELLY cite André Gide : « Quand je cesserai de m’indigner, j’aurai commencé ma vieillesse ». La vieillesse a commencé avec la peur d’agir, de vivre autrement, simplement.

 

Certes, ce n’est pas de cela que j’ai parlé aujourd’hui, à l’eucharistie dominicale. Mais, j’aurai pu car l’Evangile nous conduit vers cette attention active de ce que le monde vit. D’où la photo que j’ai choisi de mettre ici.

 

indignez.jpg

 

Les apôtres ont osé sortir de leur cocon quand ils ont accepté la force qui leur fut donnée par le Ressuscité. Avec l’Esprit-Saint en eux, ils ont eu l’audace de descendre dans la rue afin de proclamer et de vivre comme le demandait Jésus, considéré alors par les pouvoirs religieux et politiques comme un imposteur.

Jésus prie Dieu , son  Père : « Comme Tu m’as envoyé dans le monde, je les envoie dans le monde » ? Christ confie sa mission aux croyants que nous sommes.

 

Enfin, comme chaque dimanche, je vous invite à vous rendre sur le site de St Polycarpe des pentes de la croix rousse.

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article