Quand le luxe s’installe dans les abris du pèlerin, du voyageur, et du sans domicile.

Publié le par Michel Durand

Il n’est pas rare aujourd’hui de voire des municipalités, ou autres institutions, détourner la vocation première d’un bâtiment historique. Certes le passé coûte cher à entretenir. Alors pourquoi ne pas le vendre au plus offrant qui l’adaptera aux exigences modernes ?

Il me semble que nous avons vu des quartiers entiers vendus à celui qui paye le mieux. Les commerçants et habitants en place n’ayant d’autres choix que de partir devant le doublement des loyers au changement de bail.

C’est, d’une certaine façon, à toute petite échelle, ce que nous avons vécu à Confluences-St Jean. Les arguments des professionnels du commerce immobilier n’ont qu’un argument : « on ne peut que s’aligner au prix du marché. »

Libre marché.

L’argent du XXIe siècle qui transforme un lieu d’hospitalité du pauvre en hôtel de luxe !

pour suivre cette question je vous invite à lire l’histoire des Hôtels-Dieu et plus spécialement celle de l’Hôtel-Dieu de LyonVoir aussi ici.


Lire aussi l’article dans Libération-Lyon.


Et prendre connaissance de l’appel à signatures que lance un groupe de personnes pour que l’édifice construit pour l’accueil des plus démunis demeure, dans une transformation inévitable et indispensable, au service des personnes marquées par les souffrance de l’existence. 

 

« L’Hôtel-Dieu va se transformer, plusieurs projets vont être à l’étude, du plus commercial et luxueux au plus utile socialement.

Nous sommes convaincus qu’en raison de la taille, de l’emplacement et de la valeur symbolique de cet hôpital, un Centre de promotion de la santé, de formation, de mutualisation et de coopération de compétences en santé publique peut y être inventé et installé. En partant de l’existant et en le renforçant avec d’autres acteurs. 

Avant de le proposer à la commission municipale ad hoc, il nous paraît essentiel de faire circuler cet appel pour en vérifier la pertinence : nous souhaitons obtenir un maximum de signataires avant de médiatiser plus fortement notre démarche. »

 

Pour en savoir plus et signer l’appel.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article