Antoine Chevrier et la spiritualité du Prado 20/24

Publié le par Michel Durand


RADIO-ESPERANCE.jpgEn méditant le mystère de l’Incarnation, la nuit de Noël 1856, Antoine Chevrier reçut des lumières qui allaient fixer l’orientation de sa vie et de son ministère auprès des pauvres. C’est à Saint André, disait-il, qu’est né le Prado. C’est en méditant la nuit de Noël sur la pauvreté de notre Seigneur et de son abaissement parmi les hommes que j’ai résolu de tout quitter et de vivre le plus pauvrement possible… C’est le mystère de l’Incarnation qui m’a converti… Je me disais : le Fils de Dieu est descendu sur la terre pour sauver les hommes et convertir les pécheurs. Et cependant, que voyons-nous ? Que de pécheurs il y a dans le monde ! Les hommes continuent à se damner. Alors, je me suis décidé à suivre notre Seigneur Jésus-Christ de plus près, pour me rendre plus capable de travailler efficacement au salut des âmes. IV087.jpgEt mon désir est que vous-mêmes, vous suiviez aussi notre Seigneur Jésus-Christ de près.

Publié dans Prado

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article