que soient respectés dans leurs droits et dignité les réfugiés, les demandeurs d'asile et tous les hommes et femmes de la migration

Publié le par Michel Durand

Journée internationale des migrants

journee-internationale-migrants.jpg


Le 18 décembre fut célébrée la Journée Internationale des Migrants.

C’est l’occasion, dans le monde entier, de réaffirmer et de promouvoir les droits des migrants. La date a été choisie par l’ONU pour attirer l’attention sur une convention adoptée par l’assemblée générale des Nations unies le  18 décembre 1990 mais restée inapplicable faute de ratifications suffisantes.

Une convention internationale que la France n’a toujours pas ratifiée...

Cette Convention pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de leur famille concerne tous les migrants qui « vont exercer, exercent et ont exercé » un travail pendant « tout le processus de migration ». Pour tous, avec ou sans papiers, des droits fondamentaux sont réaffirmés en « considérant la situation de vulnérabilité dans laquelle se trouvent fréquemment les travailleurs migrants et les membres de leurs familles ».

Les migrants dans le monde

L’Europe accueille seulement 15 Millions d’immigrés sur les 175 Millions de par le monde.

 

Pour l'Eglise catholique, en novembre 2004, le pape Jean Paul II décidait que la journée la Journée mondiale du Migrant et du Réfugié serait célébrée à une date unique pour toute l'Église, le deuxième dimanche après le 6 janvier.

Le 19 janvier 2014, l'Eglise catholique célèbrera la 100ème journée mondiale du migrant et du réfugié.


Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article