Homélie de la Toussaint, 1er novembre 2008

Publié le par Michel Durand


Dans notre communauté, petite foule pour acclamer la foule  immense de tous les saints.

A Saint-Polycarpe (Lyon), dans ce vaste bâtiment XVIIe siècle, nous étions à peine une trentaine, d'où, peut-être le ton très intimiste de la prédication. Méditation intériorisée plus qu'exaltation.

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article