Sa garde robe.

Publié le par Michel Durand

Un pape serait-il  pape sans chaussures rouges, le sang des martyrs !
Ce n'est que depuis Benoît XVI que je remarque ce fait sur mesure, chausseur : Adriano Stefanelli.

Selon Hans-Joachim Höhn, les catholiques allemands attendent une valorisation du Concile Vatican II. L'Eglise de Rome, le Vatican devrait montrer une disponiblité à l'autocritique alors qu'il existe une tendance à ne plus faire d'autocritique. Mais pour cette dernière, il faut de l'humour.
Rendez-vous sur le blog de mon confrère Bruno Dubreucq, il déborde d'humour. Gentil avec Benoît XVI, mais...

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article