En vous souhaitant de passer Noël dans la joie de l’espérance et d’envisager l’année 2021 pleine de nouveautés. Rien ne peut être comme hier

Publié le par Michel Durand

Sadegh TABRIZI (Iran 1938) Nativité, 1965, Huile sur toile marouflée sur carton signé à droite vers le milieu, 50 x 59 cm

Sadegh TABRIZI (Iran 1938) Nativité, 1965, Huile sur toile marouflée sur carton signé à droite vers le milieu, 50 x 59 cm

Source de la photo

 

 

L’actuelle situation pandémique invite à célébrer la Naissance de Jésus dans la sobriété. Si Joseph et Marie furent contraints au déplacement afin de se faire recenser selon la loi de l’Empire romain, nous voilà invités à demeurer chez nous.

Et mes vœux de Noël pour cette année 2021 puisent leur pensée dans le constat de ce qu’apporte une bonne perception de la crise sanitaire.

Nous nous croyons tout puissants ; un invisible inconnu perturbe la marche mondiale de l’humanité. Que cette réalité inévitable nous replace sur les chemins de la rencontre, de la fraternité, de l’amour où le plus petit est admiré dans toute sa dignité. Jésus nous l’annonce : aimez-vous les uns les autres comme je vous aime.

Notre Dieu, Trinité d’amour,

par la force communautaire de ton intimité divine

fait couler en nous le fleuve de l’amour fraternel.

Donne-nous cet amour qui se reflétait dans les gestes de Jésus

dans sa famille de Nazareth et dans la première communauté chrétienne.

Fratelli Tutti.

Voir ici

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article