Spectacle au quotidien

Publié le par Michel Durand

Demain s'ouvre la 10ème Biennale de Lyon

"Tout est spectaculaire, tout est encadré par un carcan de consommation, de superficialité, de marché ou d'institution. La Biennale, c'est la tentative de retrouver le lien très proche entre la création artistique et la vie de chacun".



Il semblerait que l'on ne cherche pas à interroger sur le sens de l'existence. Ne faut-il pas prendre les choses comme elles viennent?

Puisque nous sommes dans la consommation, consommons.

 

Pourtant, le commissaire écrit : "Il ne s'agit pas seulement de faire plaisir aux gens en faisant une biennale sur la vie de tous les jours, cette proposition est aussi philosophique. Le monde est vraiment divisé en deux choses, l'une très visible, le spectacle, et l'autre invisible qui est le monde quotidien. Les artistes cherchent à s'inspirer de l'expérience de l'existence."

 

C'est quand même drôle de placer l'invisible seulement dans le quotidien. Mais, qu'est-ce que l'invisible ? Qu'est-ce que l'art ?

 

Désigné en janvier ou février 2009, le "commissaire" Hou Hanru n'a eu que quelques mois pour rassembler des artistes. Une performance !

"Je travaille beaucoup avec les artistes, j'apprends auprès d'eux, j'échange avec eux. J'en ai choisi certains que je connais bien, que je trouve essentiels puis j'ai fait de nouvelles recherches, j'ai ouvert des horizons, c'est mon travail de tous les jours de chercher des artistes ! J'ai donc aussi invité des artistes que n'avais jamais rencontrés."


Il me semble que s'ouvre un débat. A poursuivre avec la "biennale d'art sacré actuel" que nous souhaitons en "connivence" avec la bac même si nous n'avons pas été agréés en ce sens.

 


Publié dans Art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lyon Biennale "OUT" 2009 (BAC OUT) 16/09/2009 15:49

La biennale de Lyon "OUT" online version 2009 est contre la biennale officielle de Lyon d'art contemporain 2009 en France. Vous trouverez pages après pages ce qui a motivé et a décidé de réactiver cette biennale OUT qui a une histoire et qui a eu lieu à Lyon sur les pentes de la Croix Rousse en 1993 et qui avait été un succès. Vous trouverez sur ce blog le texte de présentation de cette biennale OUT en version PDF que vous pouvez télécharger. J’ai condensé en quelques pages la présentation de la situation de la création contemporaine dans les arts visuels ou les arts plastiques en France et dans le Monde. Ce qui se cache derrière ce sigle commercial fumeux d’« art contemporain », l’histoire et la fonction de se sigle et de ce concept « confus ». Le concept « confus » d’« art contemporain » a une visée globaliste et mondialiste. Nous dénonçons aussi la spéculation financière sur les oeuvres contemporaines dans le marché international d'art contemporain et l'exclusion en France des mouvances alternatives de la création contemporaine par les institutions culturelles et artistiques et l'exclusion de sa dissidence face au marché de l'art et par les institutions françaises. Merci de votre visite, amicalement...lien : biennale art contemporain OUT Lyon 2009 France ou http://biennaleartcontemporain.over-blog.com/ et en anglais link : Biennale Lyon of Contemporary Art Out France 2009 ou http://contemporary.over-blog.com/

Michel Durand 16/09/2009 20:22


Je me précipite vers le site en question : http://biennaleartcontemporain.over-blog.com/
Et quand j'aurais bien le temps de lire le PDF, je prendais contact avec vous.
Je pense même faire échos de votre travail sur une page de "en manque d'Eglise".
A bientôt.


monnet jean françois 15/09/2009 21:18

Merci Michel pour cet article qui, d'une certaine façon, s'imposait en ce jour d'inauguration de la Biennale de Lyon.Cela pose bien le problème, auquel doit s'affronter tout commissaire de manifestation artsistique : le spectacle ne saurait être dénué de sens  ; il me semble aussi que nous, artistes qui portons le projet de la BASA, dans cet univers des images en manque de symbole qui peut paraître si déconcertant, devons garder effectivement cette attitude d'ouverrture.

Michel Durand 16/09/2009 09:43


Les mois de septembre, octobre, novembre et décembre donneront l'occasion de nombreux débats. Qu'ils soient tous dans cet esprit d'ouverture avec vérité.
A suivre